Qui suis-je ?

Photo d'aurélien giorgino en marinière

Comme un air marin !

Vie de mannequin

Né aux Sables d’Olonne, j’ai grandi dans une maison familiale au bord de la mer. Habitué des grands espaces arborés et de la qualité de vie du littoral, j’ai toujours considéré la nature comme essentielle au bien-être.

“Un esprit bien fait dans un corps sain”. Je pourrais aussi faire de cette expression mon mantra.

À 24 ans, je décidais de m’échapper de ma terre natale pour prendre le large. Assoiffé d’expériences épicuriennes et de curiosité culturelle, je m’émancipais pour voyager au rythme de mes envies.

Voyager laisse des traces dans l’âme. Et ces traces font grandir l’esprit !

Marc Thiercelin

Mes premiers pas de mannequin !

Vie de mannequin

D’abord, un concours national : Mister France que je remporte en 2015. Puis, de nombreuses expériences de radio, de télé ou d’interviews pour la presse écrite qui m’encourage à exercer un métier qui me faisait peur : le mannequinat.

2015 est donc l’année de mon émancipation professionnelle dans ce milieu. Je découvre le métier de mannequin professionnel en agence. Ainsi, je fais mes premiers pas en E-shop avec les galeries Lafayette puis de nombreuses expériences avec d’autres marques telles que Yves Saint Laurent, Canon, Villebrequin, Spartoo, Renault…

Dans le même temps, je diversifie mes activités car je ne me lasse pas de découvrir tous les milieux artistiques de la vie parisienne. Je fis mes premiers pas dans le monde du cinéma avec la figuration. En jouant aussi quelques silhouettes, je découvre l’envers du décors des long métrages (“Épouse-moi mon pote” de Tarek Boudali ou encore “Jour J” de Reem Kherici pour ne citer qu’eux). Si bien que ces expériences me montrent les différences entre le cinema et la publicité. Deux mondes qui ont leur propre réseau et leur propre code…

Vie de mannequin - Aurelien Giorgino en première de couverture dans côté Magazine

Somme toute, je travaille pendant 3 ans exclusivement dans le mannequinat à Paris. Cependant, ma curiosité est sans limite. C’est ainsi que je décide de reprendre mes études dans la communication digitale.

De la vie de mannequin au digital

Vie de mannequin

À vrai dire, j’ai toujours été un geek. À l’âge de 15 ans, je formatais mes disques durs, j’installais des systèmes d’exploitation complémentaires à Windows (comme Suse linux pour les connaisseurs), et j’installais mes premiers sites internet.

Travaillant dans un métier lié à l’image, qui plus est impacté par les réseaux sociaux, ce fût assez naturel pour moi de me tourner vers la communication digitale.

À ce jour, je suis directeur du pôle digital au sein d’une agence de communication et je continue ma vie de mannequin.

Retrouvez-moi sur LinkedIn